publicité
Accueil du site > Actu > Conso > A quand le bio pour tous ?

A quand le bio pour tous ?

Taille texte
A quand le bio pour tous ?
(Crédit photo : François Delebecque)
 
Faisons un rêve : des produits sains, du pain, des légumes, du fromage… Tous à portée de main, en quantité suffisante et peu chers. Pour que ce rêve devienne réalité, les solutions existent. Voici comment réveiller la France.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 24 - avril 2011

Fukushima : la fin d’un monde

A quoi ressemble le bio en France ? Comment va-t-il ? Pour répondre, faisons parler les chiffres. En deux ans à peine, l’agriculture biologique a connu un très joli décollage. L’Hexagone comptait au total 20 600 agriculteurs bio en 2010, soit un bond de 50 % par rapport à 2008, selon l’Agence bio. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, alors ? Doucement. Pour satisfaire la demande, elle aussi croissante, on doit aujourd’hui importer près de 40 % des produits bio que l’on vend ! Pourquoi ce chiffre ? Parce que la surface agricole certifiée en France ne dépasse toujours pas les 3 %, ce qui nous place au-delà du 20e rang en Europe, loin derrière l’Autriche (18,5 % en 2009), la Suède (12,5 %) ou même l’Italie (7,9 %).

Mais au-delà de la vision quantitative, disons que le bio français est en train de sortir de l’adolescence. Comme un jeune homme, il ne va ni bien, ni mal. Il tente de négocier un tournant de son histoire et se cherche de nouveaux contours. Pour devenir un adulte équilibré, il aura besoin du soutien de tous : politiques, producteurs, transformateurs, lieux de vente, et consommateurs bien sûr… Les idées pour lui offrir une belle croissance ne manquent pas. Terra eco les a explorées pour vous. —


SOMMAIRE

SOLUTIONS Une France bio en 10 leçons Du champ à la table en passant par le magasin, pas besoin de baguette magique pour passer au bio. « Terra eco » a sorti de sa boîte à outils une dizaine de leviers à actionner. Mode d’emploi.
FACE-À-FACE «  On n’aura pas une alimentation à la fois saine, diversifiée, de qualité et pas chère  » A quoi ressemblera l’assiette du futur ? Que du bio ? Des OGM à gogo ? Réponses du patron de la FNSEA Xavier Beulin et de l’agronome Marc Dufumier.
DATA Le bio français en infographies Production, importations, exportations : tous les chiffres.
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • j’ai mon idée sur la question ,empecher monsieur Beulin et sa Mafia de garder la main mise sur le butin de l’europe des subventions et permettre a la propriété privée de devenir collective en echappant aux speculations de la SAFER qui oeuvre contre nature !
    je suis pret a montrer l’exemple en permettant a tous un chacun de prendre son metre carré de biodiversite sur ma ferme herisson et coccinelle de 25 ha en bio ,la SAFER m’en offre "genereusement"1 euros/m2 ,pour 10 euros le m2 ,vous etes chez moi,sur nos terres chez vous et je continuerais a produire du bio "solidaire"dans le dernier departement bio de France ,l’un des premiers pour les subventions europeennes ....celles la meme(fumeuses primes PAC )qui m’ont permis en 10 ans de m’accaparer 40 ha de "notre terre " !
    "en faire un pot de terre " contre "l’enfer du pot de fer",ça c’est un bio projet ....surtout en Picardie !
    Des p’tits LU contre Beulin , de l’humus pour Mr Dufumier ,je sais faire mieux que la SAFER qui s’affaire....a quoi bio s’en faire !

    12.04 à 10h59 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité