publicité
Accueil du site > Actu > Culture > A financer : Les enfants de Tchernobyl forever
Article Abonné
24-04-2014
Mots clés
Nucléaire
Europe

A financer : Les enfants de Tchernobyl forever

Taille texte
A financer : Les enfants de Tchernobyl forever
(Crédit photo : alain-gilles bastide)
 
Fin de la collecte : 20 mai 2014. Thématiques : Culture et solidarité. Objectif : 27 500 euros.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 57 - mai 2014

Tous au jardin !

Ils sont journalistes, photographes, cinéastes ou auteurs et ont décidé de mettre en commun leurs travaux au profit des enfants de Tchernobyl. « Les photos que j’ai prises là-bas, sur le terrain, ne m’appartiennent pas, explique ainsi Alain-Gilles Bastide. C’est la mémoire collective. » En 2012, ce journaliste et auteur indépendant reçoit une proposition pour que soit publié le carnet de voyage qu’il a tenu dans les territoires contaminés d’Ukraine et de Biélorussie. Il refuse et décide de le transformer en œuvre collective – mêlant textes, photos et vidéos. Mais pour faire naître cet ouvrage intitulé Tchernobyl forever, 27 500 euros doivent être levés, via une campagne de crowdfunding. Cette somme permettra d’éditer 3 000 livres-DVD et 2 000 DVD, en sept langues différentes. Une fois publiés, ils seront offerts à l’association Les Enfants de Tchernobyl Belarus, basée en France, qui se chargera de les vendre.

L’argent de la vente sera ensuite reversé à l’Institut Belgrade, située à Minsk, en Biélorussie, et financé à 80 % par l’association française, faute d’aides gouvernementales. Celui-ci assure la radioprotection des enfants vivant en zone contaminée. « Cela concerne environ 20 000 petits, précise Yves Lenoir, le président des Enfants de Tchernobyl Belarus. Trente employés parcourent les territoires pour notamment apprendre aux enfants à utiliser les appareils mesurant la radioactivité dans les aliments. » Lorsqu’ils sont contaminés, des médicaments leur sont administrés. « C’est très important de continuer ce travail de radioprotection. Cela constituera également une base de données, qui, nous l’espérons, sera croisée un jour avec les données médicales du pays », précise Yves Lenoir. —

Pour financer ce projet


Cette rubrique vous appartient : vous avez repéré un projet innovant sur une plateforme de crowdfunding ? Vous lancez un appel aux dons ? Ecrivez-nous !

agir@terraeco.net

Sur Facebook

Sur Twitter

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité