publicité
Accueil du site > Blogs > Coin couloir > 143e bouclage de Terra eco (5/5)
19-10-2011
Mots clés
BLOG

143e bouclage de Terra eco (5/5)

Taille texte
143e bouclage de Terra eco (5/5)
 
Découvrez le quotidien du 143e bouclage de Terra eco et de cette équipe improbable. Clap de fin.
SUR LE MÊME SUJET

10h00 : Regroupement des troupes au pied de l’immeuble et inspection des draps et des chaussettes. Claire est une nouvelle fois recalée.

10h28 : Devinette : combien de litres de café sont-ils contenus dans un millilitre de sang ? Réponse dans la prochaine analyse de notre chef d’édition, désormais sous perfusion.

11h00 : Débat sans passion au cœur du bouclage : les femmes non-maquillées sont-elles forcément incompétentes ? Tout le monde est d’accord sur la réponse.

12h28 : Pause sandwich. Durée 14’20.

15h00 : La couverture est plaquée définitivement au mur. Les horaires d’impression varient de quelques heures. Disons entre 5h et 23h demain...

17h40 : Accélération. C’est l’heure de compter les bouses sur le mur et de se faire peur.

18h00 : Pause avant la grande bagarre finale. Seule la couverture dort en son cocon. Pour le reste, bagarres en pagaille.

18h15 : Plus moyen de reculer, le dossier informatique de l’imprimeur est désormais ouvert sur leur serveur. On pose les quatre pages, on attend 6h, on tape du pied gauche en récitant trois blagues de Roger Pierre en japonais et le résultat s’affiche en direct à Nantes : "V" comme validation. Mais chut. Là on a juste prévenu l’imprimeur qu’on attendait l’ouverture du dossier. Patience donc.

21h40 : Pause kebab. La ville se vide sous la pluie. Drôle d’ambiance.

23h42 : C’est le grand mix. Les pages valsent entre l’édition et la direction artistique. Règlements de compte à O.K. corral.

00h18 : La "pipette", outil de maître à la maquette est directement mise en cause dans l’état de la page 43. Aucun avocat à la barre.

01h33 : La ville a cessé de se vider. Elle est vide et dort à poings fermés. Il manque encore deux textes. L’éditard en transit. Et le coup de gueule "côté couloir" à découvrir dans quelques jours dans les colonnes du magazine.

01h56 : Les feux s’éteignent dans Terra. Le directeur de la rédaction et le chef d’édition finissent en pente raide. Cap sur d’autres projets, dès demain, un peu plus loin sur les bords de Loire pour la fabrication d’un journal-école au milieu d’une centaine d’étudiants...

02h09 : Le bouclage s’achève. Il va falloir tout relire désormais et caler les micro-détails, histoire de stabiliser l’édifice. Le temps qui finit de s’écouler, rappelle le côté éphémère de l’aventure...

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • « Pause kebab » : la rédaction de Terra Eco persiste et signe, elle est éco-viandarde (ce qu’on appelle un oxymore) et le restera. Elle a raison, la bidoche ne représente jamais que 51 % des émissions de gaz à effet de serre.

    20.10 à 13h03 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité