publicité
Accueil du site > Actu > Data > 10 milliards d’humains en 2100 ?
5-05-2011
Mots clés
Société
Monde
Data

10 milliards d’humains en 2100 ?

Taille texte
10 milliards d'humains en 2100 ?
(Crédit photo : /Flickr)
 
En 2100, nous risquons d'être non pas 9 mais 10 milliards d'individus dans le monde. C'est en tout cas ce que prévoit un nouveau rapport des Nations Unies.

A 9 milliards, se disait-on, il faudra se serrer. Mieux partager les ressources et les richesses. Mais à 10 milliards ? Jusqu’ici, on pensait que la population atteindrait un pic en 2050 avant de se stabiliser. Un rapport des Nations Unies publié le 3 mai penche plutôt vers une poursuite de l’augmentation. Et prévoit que 10,1 milliards d’individus arpenteront le monde en 2100. Aux racines de cette prévision, quelques engrais : une fertilité moins limitée que prévu dans les pays pauvres et en progression dans quelques pays riches - Etats-Unis et Grande Bretagne notamment. Et si on se bouscule aux portes du monde, on se précipite moins vers la sortie. Dans presque tous les pays, l’espérance de vie est en progression. En Afrique, l’épidémie de sida contenue par l’apparition de nouveaux traitements, a fait revoir les prévisions à la hausse.

Mais où risque-t-on de se marcher sur les pieds ? En Afrique notamment. La population pourrait y tripler en un siècle et passer de 1 milliard aujourd’hui à 3,6 milliards. Un défi pour un continent qui peine déjà à nourrir ses habitants. L’Amérique du Nord devrait elle aussi voir sa population grandir : de 344,5 millions aujourd’hui à 526,4. L’Europe, en revanche, devrait perdre des têtes. Riche de 738 millions d’habitants aujourd’hui, elle ne devrait plus abriter que 675 millions d’âmes en 2100.

Mais les prévisions des Nations Unies pourraient êtres modifiées si le changement climatique, les guerres, la famine ou les épidémies venaient à enrayer la hausse de population. Une chose est sûre néanmoins. Fin octobre prochain nous serons 7 milliards, 12 ans seulement après avoir passé la barre précédente des 6 milliards.

Quelques exemples :

En Afrique :
- Malawi : 14,9 millions en 2010->129,5 millions en 2100= x8,7
- Niger : 15,5 millions en 2010->139,2 millions en 2100= x9
- Zambie : 13,1 millions en 2010->140,3 millions en 2100= x11

En Amérique latine :
- Guatemala : 14,4 millions en 2010->46 millions en 2100= x3
- Venezuela : 29 millions en 2010->40,5 millions en 2100= +40%

En Amérique du Nord :
- Etats-Unis : 310,4 millions en 2010->478 millions en 2100= +50%

En Asie :
- Chine : 1,34 milliard en 2010->941 millions en 2100= -30%
- Inde : 1,22 milliard en 2010->1,55 milliards en 2100= +26%
- Japon : 126,5 millions en 2010->91,3 millions en 2100=> -28%
- Pakistan : 173,6 millions en 2010->261,2 millions en 2100=> +50%

En Europe :
- Allemagne : 82,3 millions en 2010->70,4 millions en 2100= -14%
- France : 62,8 millions en 2010->80,3 millions en 2100= +30%
- Italie : 60,5 millions en 2010->55,6 millions en 2100= -8%
- Royaume-uni : 62 millions en 2010->75,7 millions en 2100=> +20%
- Russie : 142,9 millions en 2010->111 millions en 2100=> -22%

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Rédactrice en chef à « Terra eco ».

9 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Ces chiffres astronomiques vont-ils éveiller les consciences ? Quand bien même nous nous y résoudrions, que vaudront nos efforts de limitation de consommation pourtant si nécessaires ? Rappelons que nous ne sommes guère plus de 1 milliard à "surconsommer" : un dixième seulement de la future population mondiale ! Et donc, d’un stricte point de vue comptable, il semble impossible d’éviter la crise écologique globale. Tout au plus pouvons-nous l’atténuer. C’est en tout cas la tâche à laquelle s’attelle l’association Démographie Responsable...

    11.05 à 13h24 - Répondre - Alerter
  • Ces chiffres ne seront jamais atteints. La nature et les trois cavaliers de l’apocalypse y veilleront comme cela a toujours été le cas lorsque le décalage entre besoins des populations et ressources disponibles devient intolérable (pour la nature). Ce sera cela ou Soleil Vert.

    10.05 à 14h36 - Répondre - Alerter
  • Oui il faut en finir avec l’apologie des familles nombreuses dans les pays du sud (et du nord) et cela passe par l’amélioration du niveau de vie et une meilleure éducation...malheureusement ces deux derniers critères sont liés fortement à la consommation d’énergie et à la destruction de l’environnement. Alors que faire ?

    Quant à une prise de conscience dans ses populations qu’il faut diminuer les naissances, les changements de culture prennent des décennies et la Terre n’attends pas. Alors oui peut être pouvons nous être 14 milliards sur Terre mais avec une économie raisonnable et une population mondiale sevrée et bien éduquée... on en est loin !! il suffit de jeter un coup d’oeil sur notre société pour voir qu’avec toutes les richesses dont nous disposons nous ne sommes toujours pas capables de modifier nos comportements (si ce n’est à la marge : tri des bouteilles, ampoules, etc.).

    La décroissance n’est pas seulement économioque, elle doit être aussi démographique. Faisons moins mais mieux telle est ma devise...

    9.05 à 07h59 - Répondre - Alerter
  • Toujours les grands mots et les grandes utopies ...mais la terre : forêts, cours d’eau, océans....animaux sauvages... ne pourront survivre à une telle quantité d’humains qui ne sont pas prêts à sacrifier leur mode de vie à la survie de la planète et qui veulent tous un grand confort...si les humains ne sont pas capables de limiter leur nombre il est évident que "la nature" s’en chargera d’une façon ou d’une autre ...et l’humanité pleurera face au manque d’eau et aux grands fléaux auxquels elle aura à faire face ou qu’elle provoquera ???

    7.05 à 22h28 - Répondre - Alerter
  • LA EST LE VRAI problème et il ne peut y avoir d’écologie sans une diminution des humains...et des pays comme l’Inde ou l’Egypte, les pays africains et d’Am. du Sud devraient rapidement changer de politique et accepter de faire un contrôle des naissances...La France doit immédiatement supprimer cette politique familiale stupide pour de nombreuses raisons... La planète ne pourra supporter une telle population et les hommes vont très certainement à leur perte mais d’ici là l’humanité risque d’avoir de bien tristes surprises comme des grandes sécheresses ou des virus renforcés qui déciminerons les populations ... mais la planète sera-t-elle sauvée pour autant ?

    5.05 à 17h50 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité