publicité
Accueil du site > Actu > Nature > Jardin > Versailles invente le cimetière aux herbes folles
Jardin

Versailles invente le cimetière aux herbes folles

<-  Retour à l'article

Plus de dix hectares de concessions soignées sans pesticides, c’est la gageure relevée par la ville des Yvelines, au cimetière des Gonards. Découverte.

2 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Hé les parisiens sortaient de chez vous ...
    Versailles n’invente rien pas plus que Natureparif ou Plante et cité, ils diffusent ! Ce qui est essentiel mais pas créatif. Venez voir les terreaux fertiles en Bretagne et dans pas mal d’autres coins en Province.

    16.03 à 15h49 - Répondre - Alerter
  • C’est bien de tout faire pour limiter la pollution des sols et des eaux par les pesticides mais dans les cimetières il y a bien pire.
    Personne n’évoque les produits à base de formol (reconnus CMR) utilisés par les thanatopracteurs. Pour un adulte c’est en moyenne 5 litres de produits formaldéhydes qui peuvent être injectés en remplacement du sang.
    L’écolabel tient compte des intrants utilisés pour l’entretien des espaces verts mais pas de celui là qui va pourtant polluer « sournoisement » les sols et eaux.
    Les herbes folles ne doivent pas faire oublier ce qui se trame sous les racines

    17.03 à 06h16 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité