publicité
Accueil du site > Actu > Société > Edgar Morin : « Il n’y a pas de solution, mais il y a une voie (...)
Société

Edgar Morin : « Il n’y a pas de solution, mais il y a une voie »

<-  Retour à l'article

Nous avions laissé Edgar Morin en 2011 inquiet de voir les hommes avancer « comme des somnambules vers la catastrophe ». Trois ans plus tard, le philosophe se dit affligé par la pauvreté de la pensée contemporaine, mais affirme déceler sur la planète de multiples signes, certes atomisés, qui augurent de futures métamorphoses. Pour lui qui a traversé le XXe siècle, c’est dans « l’inespéré que réside l’espoir ». A condition de maintenir la résistance face à la « double barbarie du vichysme rampant et du néolibéralisme ».

20 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • encore faut il qu’il y ait une volonté, car là où il y a une volonté il y a le chemin donc la voie...

    7.11 à 12h27 - Répondre - Alerter
  • Un constat clair et précis. en 2016 on est toujours somnambules

    Les "faiseux" ont commencé leur travail local, je suis avec eux par la pensée, je les rejoints petit à petit déjà en mangeant bio, végétarienne (à cause de la souffrance animale), le revenu de base inconditionnel qui me paraît être une clé de voûte. Je fais un appel aux économistes pour chercher le mode de reversement et nous expliquer concrètement...la monnaie locale un bon moyen pour faire prospérer l’agriculture locale...

    Qu’en pensez-vous Edgar Morin ?

    29.02 à 12h50 - Répondre - Alerter
  • Avec tout le respect que j’ai pour Edgar Morin, lorsqu’il dit "au recours à l’énergie nucléaire pacifique, dont aucun effort sensible, hormis quelques exemples locaux, comme en Allemagne, ne vise la réduction massive", il aborde manifestement un sujet dont il ignore tout. En effet, l’abandon du nucléaire allemand les conduit à rouvrir leurs mines de lignite, la variété la plus polluante de combustible fossile, qui en son temps a causé la dévastation de forêts entières suites aux pluies acides qu’elle génère en plus des gaz à effet de serre. C’est une véritable catastrophe environnementale, due à la pression de soi disant écologistes qui ne sont que des anti-nucléaires manipulés. Le nucléaire ne pollue pas, ses déchets solides sont parfaitement maîtrisables et maîtrisés depuis plus de 40 ans, et c’est aujourd’hui, et encore pour longtemps sans doute, la seule source d’énergie propre convenant aux besoins d’un pays développé. Construit et géré correctement, il ne pose aucun problème depuis 40 ans en Europe de l’ouest. Des trois accidents majeurs survenus depuis 1979, Three Miles Island, Tchernobyl et Fukushima, les deux derniers sont dus à des centrales de mauvaise qualité (RBMK sans enceinte ou BWR) soit opérées n’importe comment (désactivation des sécurités à Tchernobyl) soit manifestement construites là où il ne fallait pas (au bord de l’eau dans une zone sismique pour Fukushima). Le troisième, bien que le plus ancien, n’a fait strictement aucune victime, car la centrale était déjà correctement construite. Si Fukushima avait été construit 5 km en retrait, ses pompes de refroidissement n’auraient pas été noyées après l’arrêt automatique pour cause sismique. S’il avait bénéficié d’une bonne enceinte de confinement comme Three Miles Island, son toit n’aurait pas explosé. Il ne faut pas accuser la source d’énergie lorsque le problème provient de sa mauvaise gestion.
    En ce qui concerne le renouvelable comme l’éolien ou le solaire, l’Allemagne (encore elle) nous a démontré que cela ne pouvait pas suffire à nos besoins. N’importe qui ayant quelques connaissance de base en physique ou même juste un peu de bon sens pouvait savoir qu’une source d’énergie qui "clignote" selon les caprices de la météo et dont la production moyenne est ridicule n’est pas exploitable à grande échelle. L’abandon du nucléaire ne peut que favoriser le fossile et la pollution de la planète, et c’est pour cela que les anti-nucléaires sont financés entre autres par les pétroliers.

    9.02 à 14h51 - Répondre - Alerter
    • Merci pour cette intervention. je suis agronome et chercheur en génétique et pourtant je suis un ardent défenseur de l’énergie nucléaire. Je suis comme Edgard Morin persuadé des menaces réelles qui pèsent sur un avenir à cause notamment de notre gestion catastrophique de l’environnement et des ressources naturelles. Voici un dossier sur lequel toute opinion n’a pas la même valeur parce que le dossier en question est très nettement scientifique, technologique (et pluridisciplinaire) et complexe. Même les ingénieurs du nucléaire n’ont pas toutes les cartes en main, force m’est de constater que la radioactivité naturelle varie sur notre terre et dans l’environnement de l’homme facilement de deux ordres de grandeur. Les soi-disant "catastrophes" du nucléaire conduisent à des pollutions dont les effets sur le moyen et long terme sont bel et bien contenu dans cet intervalle. Les êtres vivants sont depuis de milliards d’années parfaitement résistant à cette irradiation. Les effets supposés des accidents nucléaires sont déduits du principe de la règle de trois : on prend le nombre de décès par cancer observés après Hiroshima et Nagasaki on divise par la dose et on multiplie par le surcroit de dose cumulée reçue même si celle-ci est faible par unité de temps (un surcroit de dose minime reçue sur un très grand intervalle de temps) sans tenir compte du fait que la nature même des effets biologiques change complètement puisqu’on passe d’effets mutagènes spécifiques avérés à un effet... nul pour les raisons précitées. La grande erreur des ingénieurs du nucléaire est d’avoir déplacé le débat sur le terrain de la sécurité et de tenter de rassurer l’opinion très inquiète. En effet le risque zéro n’existe pas et nous aurons encore des incidents nucléaires. Il fallait replacer le débat sur le véritable sujet : l’absence d’effets biologiques du à un accroissement à long terme de la radioactivité naturelle aux abords des centrales endommagées. Cette erreur pourrait être fatale à l’humanité entière puisque la sortie de crise passe par le nucléaire de manière totalement incontournable. Je suggère à Edgard Morin de revoir sa copie sur ce dossier avec tout le respect et l’affection que je lui porte

      12.03 à 12h08 - Répondre - Alerter
  • Merci MORIN.
    Le constat est bien, sans doute juste aussi. Mais, nous souhaitons que les penseurs de cette posture aident l’humanité à s’orienter aussi vers un lendemain meilleur. C’est une autre façon d’être plus complet et d’apporter sa contribution et éviter tous les maux qui nous guettent ou qui nous encombrent.
    Un problème posé, une solution proposée. Merci bien.

    1er.12 à 15h13 - Répondre - Alerter
  • Merci MORIN.
    Le constant est bien, peut être juste aussi. Mais, nous souhaitons que les penseurs aident l’humanité à s’orienter aussi vers un lendemain meilleur. C’est une autre façon d’être plus complet et d’apporter sa contribution et éviter tous les maux qui nous guettent ou qui nous encombrent..

    1er.12 à 15h10 - Répondre - Alerter
  • Edgar Morin est un visionnaire, et il y a en a fort peu par les temps qui courent. Merci

    23.11 à 11h44 - Répondre - Alerter
  • Edgar Morin, un penseur essentiel pour notre époque confuse. La création de boucs émissaires, en premier lieux les Roms et les musulmans est le symptôme d’une société malade effectivement.

    https://lapartmanquante.wordpress.c...

    15.11 à 00h36 - Répondre - Alerter
  • Merci Mr Morin d’éclairer notre pensée, je ne sais plus qui a dit que toutes les guerres ont une origine économique, mais c’est bien là le terreau de toutes les démences nationalistes. Alors qu’il suffirait de s’entendre sur une juste rémunération du travail, des garanties sociales, des impôts etc... pour que plus personne ne soit réduit à se révolter pour survivre...

    14.11 à 14h16 - Répondre - Alerter
  • Bonjour Mr Morin,
    Merci

    Sylvie SIGAROUDI

    26.10 à 23h14 - Répondre - Alerter
  • merci beaucoup Mr Morin ! Agathe Bissap gizard

    27.08 à 14h31 - Répondre - Alerter
  • Merci Edgard Morin. Besoin d’espoir, de connivence ..trouvé dans vos écrits .

    25.08 à 09h57 - Répondre - Alerter
  • MERCI M. MORIN pour cette terrible analyse... elle rejoint les réflexions de J.F. KAHN dont je viens de lire son dernier livre "COMMENT S’EN SORTIR je vous en supplie, lisez ça" chez PLON,
    ces lectures nous montre le chemin, mais il faudra du courage ;

    29.07 à 17h00 - Répondre - Alerter
  • Monsieur Edgar Morin,

    Nous sommes encore un certain nombre, comme vous-même, à espérer dans l’intelligence et le courage de nos enfants et petits enfants pour construire un monde neuf et heureux.
    Il y a 5 ans encore, les partis écologistes étaient vecteurs de nombreuses idées intéressantes pour inventer l’avenir, mais quelques heures dans un gouvernement quelconque et les voilà lobotomisés. C’est triste et inquiétant, cependant que les décennies à venir sont riches de défis à relever et d’innovations à découvrir.
    Nos descendants directs ont tout un monde à créer ; vos, nos, paroles d’encouragement sont là pour les guider et les réveiller.
    Merci monsieur Morin pour oser clamer avec clairvoyance qu’on peut toujours espérer un meilleur avenir.

    jacques FERRON

    28.05 à 22h49 - Répondre - Alerter
  • Merci cher Edgar Morin, pour qui je nourris une grande admiration, dans son puissant souffle d’Espoir. Alors j’essaie , pour ma part, d’être "un jardinier de l’Espoir" et un poète de la Vie .
    Michel Mombrun

    15.05 à 09h35 - Répondre - Alerter
  • Gros bisous Edgar Morin, tu redonnerais l’espoir à un taureau castré du Cantal !

    30.04 à 02h44 - Répondre - Alerter
  • Quand un chirurgien fait un mauvais diagnostic en accusant à tord un organe d’avoir le cancer, et qu’il ferme les yeux sur la véritable tumeur qui gronde : l’Etat Islamique, tout le corps du malade est atteint, et très vite.
    C’est cela qu’a fait E.Morin : Pendant 40 ans il a dirigé sa haine vers Israël, laissant ainsi l’Afrique et l’Europe malades et gangrénées.
    Maintenant il nous envoie une fatwa de futures catastrophes...

    Il y a une solution : E.Morin a une vingtaine de médailles honorifiques, qu’il faudrait lui retirer et les donner à des jeunes journalistes courageux !

    17.01 à 21h43 - Répondre - Alerter
  • Merci Monsieur MORIN !

    29.08 à 09h55 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité