publicité
Changer de vie : ils ont osé, pourquoi pas vous ?

Le média qui change le monde

Nos actualités exclusives, nos archives, 9 ans d'archives,
le magazine papier chez vous et le magazine numérique à télécharger...

Abonnez-vous au magazine papier...

 
 
Accueil du site > Actu > Politique > La démocratie a-t-elle besoin des partis politiques ?
Politique

La démocratie a-t-elle besoin des partis politiques ?

<-  Retour à l'article

C’était il y a quatre ans. Le PS s’écharpait autour de la nomination de sa nouvelle secrétaire. A gauche hier, à droite aujourd’hui, la confiance s’émousse. Le peuple a-t-il vraiment besoin des partis pour être représenté ? Donnez-nous votre avis.

19 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Vos informations sont réellement supères !
    Je vous remercie pour ces judicieux avis !
    à très bientôt.

    Hélène de envoi de sms annesse-et-beaulieu.com

    22.05 à 14h54 - Répondre - Alerter
  • non ce n’est pas compatible

    17.04 à 11h00 - Répondre - Alerter
  • Non car ils ne sont que des machines à gagner des éléctions

    5.01 à 11h13 - Répondre - Alerter
  • Commençons par comprendre que chaque problème auquel nous avons a faire est d’ordre technique, qui mieux qu’un scientifique peut répondre a la question : doit on sortir du nucléaire ? A cela la politique gouvernementale n’est que rarement parvenue a des avancées qu’après des catastrophes. Si ça ne tenait qu’a la méthode scientifique la politique serait disons obsolète. Pour reprendre un commentaire une démocratie est en effet le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple. Le pouvoir de décisions. Et les décisions ne doivent être prisent que par des gens qui connaissent les domaines concernés, des scientifiques, ingénieurs sociaux et tout le reste pas par des gens qui n’ont de cesse de se taper dessus pour avoir ce pouvoir. Je suis citoyen de ce monde je n’ai pas envie d’attendre que la centrale près de chez moi explose pour leur dire qu’en effet elle était trop vieille ou pour dire qu’en effet en Inde des gens se suicident chaque jours parce que le surendettement les en a poussé et pour cause les pays occidentaux dirigés par des partis politiques ont besoin de gens comme eux pour avoir du poivre dans leur plat le midi ou du café le matin au petit dej mais ne se demande pas de la façon dont il y est parvenu. Peut être que si, mais alors où est sa responsabilité ?
    http://www.thevenusproject.com/fr/p...

    14.12 à 05h40 - Répondre - Alerter
  • A cette question oui mais c’est loin d’etre suffisant. Elle a besoin des partis politiques dans le sens ou ce sont les partis qui imsuflent une certaine pratique de la démocratie (codifie, fonctionne, légifère et contrôle) par un effet, en plus, d’exemplarité .Si l’on mesure le niveau de démocratie imposée par les partis, par le degré de confiance des citoyens dans leurs partis politiques alors la réponse se traduit par les niveaux de participation des citoyens dans toutes les sphères de la vie courante (syndicat, parti politique, débat, etc. et abstention de voter) ; c’est à dire extremement faible.

    La question inverse est également intéressante ; la réponse est non avec un degré élevé de servitude ou plutôt de complaisance volontaire de lapart des citoyens. Notre rang mondial actuel (31 ème au mieux) en atteste l’état d’appréciation de nos pratiques démocratiques.

    Le rapport de la commission Jospin montre également, par ses lacunes et coopération étroite des partis politiques réunisn un niveau de vide démocratique élévé dont les partis ne se rendent pas du tout compte.
    Nous sommes dans une pratique démocratique imposée par les partis de type ponctuelle au rythme unique d’élections d’une part, et de restriction, d’autre part sur l’étendue des débats (aucun débat au niveau international ; ex fonctionnement de l’ONU, de l’OMC etc)

    5.12 à 16h55 - Répondre - Alerter
  • La réponse est NON. La democratie n’est absolument pas compatible avec les parties politiques.

    Vous pouvez chercher sur youtube une conference de Etienne Chouard qu’il explique tres bien cette problématique. Utiliser les mots cles suivant pour gagner tu temps : "Etienne Chouard democratie"

    1er.12 à 08h39 - Répondre - Alerter
  • oui et non - les partis politiques actuels et majoritaires ne font guere face à la crise économique . qu’ils aient le courage de changer enfin la réglementation sur le système financier à la dérive et les paradis fiscaux, annexer les avantages de tous nos fiers dirgeants, un salaire honnête suffit amplement, qui’ils arrêtent de nous dire de faire des efforts, en font ils eux réellement ; c’est a mourir de rire... et effectivement un sens de l’engagement de plus de français ds des mouvements et actions serait souhaitable. Sommes ds une démocratie restrictve. Ce noble mot reste sur ttes les bouches, mais il est paré d’un masque cynique et hypocrite. Nous n’avons donc pas besoins de ces partis mais d’innovation et plus d’humanité chez l’homme.

    26.11 à 17h09 - Répondre - Alerter
  • Le demos ou peuple a plutôt besoin d’apprendre à réfléchir par lui même, et devenir responsable de ses terres ! Plutôt la sociocratie que la démocratie !
    Lorsqu’on voit tous les frais injectés dans les campagnes politiques, vous continuez encore à vouloir conserver 1 système sociétal usé jusqu’à la corde...de pendaison ! Ce qui s’appelle 1 suicide auto-proclamé !

    26.11 à 10h57 - Répondre - Alerter
  • La démocratie a besoin de démocrates. Ces démocrates, ils peuvent s’engager dans les partis politiques mais aussi dans des démarches comme celles que propose le Pacte Civique : http://www.pacte-civique.org/Accueil

    26.11 à 10h47 - Répondre - Alerter
  • Tout est a repenser a revoir car aujourdhui il existe une corruption dans ce milieu.

    DITES................... COMMENT DANS PENDANT L EXERCICE DE LEURS FONTIONS CES PERSONNES ECHAPPENT A LA JUSTICE.
    C EST PAS JUSTE ET A VOIR ET A REVOIR.

    25.11 à 07h43 - Répondre - Alerter
  • En cette période de crise civilisationnelle, nous avons plus que jamais besoin de partis politiques car l’anarchie ne permettra pas de relever les défis importants se présentant face à nous (crise polymorphe : économique, sociale, politique, financière et en clé de voute écologique) . Nous avons donc besoin de partis politiques composés d’élus défendant l’intérêt général et non privé ; il est de notre devoir en tant que citoyen, si ce n’est à nous engager dans lesdits partis politiques, au minima de suivre les actions de nos élus , de participer aux prises de décision dans le cadre d’une démocratie participative favorisant les débats éthiques, transparents, objectifs et non biaisés par des conflits d’intérêts !
    La question n’est donc pas , selon moi, de débattre de leur utilité , mais bien plus de la qualité des élus composant les partis politiques : leurs qualités éthiques et morales personnelles tout comme la qualité de leurs interactions avec les citoyens qu’ils sont sensés représenter
    Alors pr paraphraser une autre citation je dirais que "la politique est trop importante pour être laissée aux seules mains des partis politiques !"

    24.11 à 19h31 - Répondre - Alerter
  • Bien sûr que non ! Le général de Gaulle ne souffrait pas d’avoir une démocratie dirigée par les partis. Pour lui les partis desservaient la démocratie et il avait parfaitement raison. Par exemple, l’obligation de passer par les partis pour désigner le Président de la République au suffrage, appelé faussement "universel", n’est pas la solution. Pourquoi ? Parce qu’il y a confiscation du pouvoir entre les mains de ces partis. Ils possèdent suffisamment d’argent pour faire des campagnes à la limite de l’indécence et les trois quarts de la population votent pour la personne qui aura le plus été sur le devant de la scène et représentant le mieux sa pensée grâce à des manipulations d’opinion tout aussi indécentes. Par exemple, même si on n’est pas d’accord avec le parti de Mme Le Pen, il est anormal que dans un pays démocratique ce courant de pensée ne soit même pas représenté. Ce n’est pas démocratique par définition. Il serait bon de faire comprendre que les rapports de force ne seraient peut-être pas ceux actuels, s’il était donné à n’importe quel candidat de pouvoir se présenter. A contrario, il est aussi anormal que des groupuscules, qui ont les moyens financiers de le faire, et ne représentant que des pourcentages infimes des votes se retrouvent sur les bancs de l’Assemblée.

    23.11 à 18h39 - Répondre - Alerter
    • je le pense mais sous une autre forme les subyentions doivent etre distribuées sous une autre forme les élections des présidents idem mais il faut bien des structures ou peuvent se raccrocher les électeurs eviter que l’argent domine le débat

      24.11 à 17h45 - Répondre - Alerter
    • OUI OUI OUI la démocratie a besoin de partis politiques. La démocratie a besoin de pouvoirs et de contre-pouvoirs. La démocratie a besoin de débats de confrontation, d’opposition....

      La France a la chance d’avoir un personnel politique de qualité qui s’appuie sur un dispositif administratif de qualité, lui aussi. La France a lachance d’avoir des femmes et des hommes qui s’engagent à servir, l’Europe, la France, leur collectivité locale.

      Je considére qu’il serait d’ailleurs bien qu’il y ait de plus en plus d’engagement de femmes et d’hommes dans les partis politiques, dans les syndicats, dans les associations... bref que le sens de l’engagement redevienne une valeur fondamentale, partagée par le plus grand nombre.

      Alors, que parfois, que certains de ces hommes et de ces femmes se montrent faibles voire médiocres dans leurs attitudes, nous rappellent, et c’est rassurant, qu’ils sont finalement, normaux. Ils ont des défauts, eux aussi. Comme nous.

      24.11 à 18h22 - Répondre - Alerter
    • Aucun parti politique ne respecte la parite. Les ambitions personnelles et l’appareil priment sur l’intérêt general et la visee du bien commun. La recherche de moyens financiers justifie tous les exces. A partir de la, par quoi remplacer les partis ? Comment s’assurer de la bonne foi, de l’ethique des personnes et de l’equipe dont elles s’entourent ? Peut-etre par l’exemple d’une action citoyenne reussie et son aptitude a une vision globale realiste de la situation du pays ? On passerait un examen complet sur ses connaissances macro et micro socio-economiques et on prouverait qu’on sait s’entourer des personnes complementaires pour mener a bien un projet complexe. Ex : Tony Meloto aux Philippines... Il a sorti un million de personnes de l’extreme pauvrete, a construit des fermes modeles, des entreprises modeles... Mais il a refuse de devenir ministre ou senateur car il connait la corruption des structures et leur inefficacite. Il aurait sans doute des idees pour les reformer mais il juge que l’urgence est ailleurs dans son pays : dans l’entrepreneuriat social. Serait-ce une piste pour le politique ?

      26.11 à 08h11 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte
publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité