publicité
Accueil du site > Actu > COP21 > Wanted, les hors-la-loi de la COP
7-12-2015
Mots clés
Climat
France
Monde
Vidéo

Wanted, les hors-la-loi de la COP

Taille texte
Wanted, les hors-la-loi de la COP
(Crédit photo : Avaaz)
 
En ouverture de la seconde semaine de négociations, l'ONG Avaaz met en garde contre les lobbyistes des énergies fossiles.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Ils rôdent en zone bleue. Ils sont dangereux. Les gardes de Nations unies ne peuvent rien contre eux. Une seule solution pour sauver le climat : les fuir. C’est l’avertissement que lance Avaaz aux ministres des 195 pays qui entament ce lundi la seconde semaine de négociations. L’ONG vient de placarder les portraits des « sept plus grands criminels climatiques présents à la COP21 » dans Paris. Sur les photos en noir et blanc, également distribuées à la sortie des transports en commun menant au Bourget, ils sont souriants et portent des costumes-cravates. Ce sont des lobbyistes des énergies fossiles.

Dans la liste noire, on trouve, par exemple, Benjamin Sporton, lobbyiste en chef de l’Association mondiale du charbon, Myron Ebell, directeur du think tank Center of Energy and Environment at the Competitive Enterprise Institute (CEI), abondamment subventionné par le pétrolier ExxonMobil, ou encore Fiona Wild, patronne des affaires environnementales de BHP Billiton, la plus grosse compagnie minière du monde. Certains, non contents d’afficher un climatoscepticisme chevillé au corps, se sont également fait une spécialité de harceler les scientifiques spécialistes du climat. C’est le cas de Marc Morano, fondateur du site ClimateDepot.com et spécialiste des techniques de cyberintimidation. L’homme a d’ailleurs ce matin montré qu’il ne craignait guère d’être cloué au pilori en publiant sur son site une photo où il pose d’un air goguenard, assis sur un trottoir parisien, à côté de son propre portrait surmonté d’un « Wanted ».

L’action d’Avaaz s’inscrit dans le cadre de sa campagne « 100% Clean », une pétition signée par plus de 3,6 millions de personnes et appelant à des énergies 100% propres. Elle rejoint d’autres actions comme « Kick big polluters out of climate policy » paraphée par plus de 560 000 personnes. Reste à savoir si les uns seront capables de reconnaître les autres. Dans les couloirs du Bourget, le grand jeu de Memory a d’ores et déjà commencé.



A lire aussi sur Terraeco.net :
- Good COP(s), bad COP(s)
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Oui, ils sont dangereux et bradent déjà les barils de pétrôle : les consommateurs tomberont-ils dans le piège éculé et illusoire des ressources illimitées ?
    Quelque soient certains compérages sur certains aspects" sulfureux", Avaaz a souvent eu de belles initiatives en happening...

    8.12 à 20h25 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité