publicité
 
 
Accueil du site > Actu > Culture > Selkirk, le véritable Robinson Crusoé
20-12-2012

Selkirk, le véritable Robinson Crusoé

Taille texte
Selkirk, le véritable Robinson Crusoé
 
De Walter Tournier, en salles le 9 janvier.

Corsaire abandonné sur une île au large du Chili par un capitaine colérique, Selkirk inspira son Robinson Crusoé à Daniel Defoe, en 1719. La version 2013, dessin animé en « stop-motion », est un hommage moins réussi. La traversée des océans s’avère une épreuve, autant pour le spectateur que pour l’équipage. On se retrouve largué sur l’île où Selkirk redécouvre la vie. Il déploie des trésors d’inventivité pour bâtir une bicoque, faire bouillir des œufs de tortue et fondre l’or enterré par les pirates, pour s’en faire un service de table. La morale est claire : l’argent ne fait pas le bonheur. Mais les dialogues achèvent de plomber le film en insistant lourdement sur le message. —

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
Le rédacteur :
Anne de Malleray
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte
publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité