publicité
Accueil du site > Actu > L’objet > Savon de Marseille : appellation d’origine incontrôlée
Article Abonné

Savon de Marseille : appellation d’origine incontrôlée

Taille texte
Savon de Marseille : appellation d'origine incontrôlée
(Crédit photo : Ian Hanning - Rea)
 

Hérésie ! Aujourd’hui, le cube blanc est aussi phocéen que la tour Eiffel. En tout cas, rien n’empêche ses fabricants de s’installer loin des calanques. Ni même d’utiliser le suif dans sa composition. Un conseil : penchez-vous avec attention sur son étiquette.

LES ARTICLES PRÉFÉRÉS DES ABONNÉS
A l’entrée du quartier du Panier, à Marseille, les cubes s’empilent dans une boutique au design dernier cri. Des clientes anglaises et japonaises hésitent entre un savon vert de 300 g, son homologue blanc de 600 g, le pain parfumé à la mûre ou la savonnette à la figue. Ici, c’est un peu l’épicerie fine (...)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité