publicité
Accueil du site > Actu > COP21 > A la chasse au carbone au Pérou avec Tristan Lecomte

A la chasse au carbone au Pérou avec Tristan Lecomte

Taille texte
A la chasse au carbone au Pérou avec Tristan Lecomte
(Crédit photo : Cécile Cazenave)
 
Lutter contre la déforestation et le changement climatique, c'est l'objectif de Pur Projet. Initié par Tristan Lecomte, le programme s'appuie sur les petits producteurs du Sud, que le fondateur d'Alter Eco connaît bien. Reportage au Pérou en images et en sons.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Créé il y a deux ans par Tristan Lecomte, fondateur de la marque de commerce équitable Alter Eco, Pur Projet mise sur les marchés internationaux de crédits carbone pour financer des projets d’agro-foresterie. Le principe est simple : le collectif propose à un particulier de compenser une virée à New York ou à une entreprise française son bilan carbone en achetant des crédits CO2. En échange, Pur projet accompagne les petits producteurs du Sud pour associer à leurs cultures traditionnelles des arbres qui séquestreront, à terme, la quantité équivalente de carbone.

En Amérique du Sud, c’est la société Vittel – filiale du géant de l’agroalimentaire Nestlé – qui a investi cette année 400 000 euros pour l’achat, la plantation et le suivi de 350 000 arbres au Pérou et en Bolivie. Une fois leurs racines fichées en terre, ces arbres peuvent séquestrer 115 000 tonnes d’équivalent CO2.

Le long du fleuve Alto Huayabamba, dans la région de San Martín, en pleine Amazonie péruvienne, le projet est mené avec 1 500 producteurs de cacao de la coopérative Acopagro. Là, ces hommes et femmes subissent les conséquences directes de la déforestation qui grignote chaque année 50 000 hectares supplémentaires. Rythme des pluies perturbé, érosion, appauvrissement des sol menacent la qualité de leurs récoltes.


Au Pérou, sur les traces de Tristan Lecomte
envoyé par Terraeconomica. - L’actualité du moment en vidéo.
Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
4 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Bonjour chère Marie-France,
    dans ce gigantesque chaos actuel prolifique, il y a des lignes de plus en plus claires qui se dessinent, allez en découvrir quelques unes sur www.co2mprendre.fr
    on n’y fait que des constats, on y observe les faits, on décrypte sur un sujet très précis et factuel, le CO2 !
    Dans Marie-France, il y a France... Made in France soit aussi LOCAL = LOW CO2 !
    Les idées les plus simples sont parfois les meilleures... je n’ai absolument rien contre personne, je ne fais que constater nos absurdités chroniques qui perdurent... vu l’urgence, on doit viser l’efficacité partout, la rapidité, l’efficacité et parfois moins la COM si possible...
    Alors oui, démocratisons massivement la CO2COM soit la transparence écologique partout et vous verrez, ça changera à toute allure dans le bon sens et les gens en toute CO2NSCIENCE déciderons d’eux mêmes surtout, comme pour l’automobile, ils iront vers les produits les plus éco2nomiques, c’est le sens de l’histoire... oui une bouteille de Vittel ou de Volvic à un impact CO2 bien réel, mais quel est t’il précisement ? est t’il aussi forcément nécessaire d’aller planter des arbres "là-bas" pour CO2MPENSER alors qu’il y a tant à faire ici... pour nos producteurs, nos chômeurs, nos collectivités, nos usines, notre vivre ensemble, notre futur, notre devenir...
    je redis à Tristan Lecomte ce que je lui dis invariablement comme à tant d’autres "affichez l’impact CO2 réel sur vos produits" et voyons le résultat, vous serez surpris je pense de voir que les co2nsomacteurs privilégient sans doute déjà bien plus la réalité que vous ne le pensez... ils se doutent déjà bien de la réalité et ce de plus en plus... allez, pour vous encourager, un petit exercice : 100gr de CO2 = 1 ballon de foot de 23 cm de diamètre (en volume) ; donc si vous avez une voiture qui émet 100 gr de CO2/km, encore très rare, 1km parcouru = 1 ballon de foot (de CO2, c’est une image), 10 kms = 10 ballons de foot, 100 kms = 100 ballons de foot, 1 000 kms = 1 000 ballons de foot, etc... ça en fait du monde laissé "derrière" quand même... et tout est comme ça, alors on s’en foot ? on co2ntinue "comme avant" comme si de rien n’était ? le Grenelle 2 ne nous promet t’il pas à longueur d’ondes "bienvenue dans le monde d’après" ? hé bien oui, alors bienvenue dans ce nouveau monde qui se construis partout, il s’y passe des choses incroyables et le monde change, évolue, bouge comme jamais et à une vitesse inédite... et comme dans chaque révolution, ça "coince" encore beaucoup... mais la bonne direction est prise...
    Bien cordialement Olivier TROTTA.

    PS ; le coach carbone de la FNH vient d’ouvrir, à utiliser sans aucune modération !

    "Tirer du mal même le remède qui doit le guérir !" de Rousseau :
    le CO2 est "tiré" issu du pétrole entre autre, plus on en parlera via la CO2 COM notamment,
    plus on décarbonnera vite notre système.

    Carl Jung, l’un des pères de la psychologie, a remarqué il y a longtemps
    que "les gens ne peuvent faire face à trop de réalité"

    "Toute idée nouvelle est d’abord niée, puis débattue avec force,
    et enfin acceptée comme si elle avait toujours été considérée comme vraie."

    DÉMOCRATISONS ENSEMBLE MASSIVEMENT LA CO2 COM :
    transparence, traçabilité, empreinte/impact CO2 réel sur l’environnement = CO2NFIANCE.

    7.10 à 11h33 - Répondre - Alerter
  • Salut les amis,
    oui Tristan Lecomte est un mec évidement super bien, un exemple pour bcp, oui Alter Eco
    est une superbe entreprise éthique et équitable, etc... mais mais mais... qui "croire" aussi par les temps qui courent, quand on entend les pubs radios Leclerc sur les promos Vittel soit les 2 packs de 6 bouteilles d’eau minérale soit 12 bouteilles à 3 euros en ce moment ? quel est le poids eq CO2 réel de la dite bouteille de Vittel ici même en France que l’on brade... ? quel est le coût environnemental de cette opération promotionnelle ? le commerce équitable et écolo ont été inventé bien avant la crise globale, et croyez-moi, par les temps qui courent, c’est loin loin loin d’être la préoccupation des gens d’aller acheter ces produits écolos, équitables et qui sont souvent bien plus chers... alors que tant de producteurs ici "crèvent" sous nos yeux, souvent par la responsabilité de ceux qui distribuent ces produits équitables ici même en France... ne devrions-nous pas nous occuper d’abord de nos producteurs français, comme je l’ai dis déjà à Tristan Lecomte, pourquoi ne voit t’on pas de commerçants péruviens venir voir nos producteurs de lait et leur proposer de faire du commerce équitable avec le Pérou ?! par exemple... quand à Pur Project, l’idée est belle est généreuse mais la compensation carbone donne souvent la désagréable impression aussi d’être une nouvelle lessiveuse du capitalisme, alors que c’est ici chez nous qu’il faut agir... donc comme je le propose à longueur d’année, démocratisons massivement la CO2 COM sur tous les produits et services, comme dans l’automobile, y compris et surtout aussi pour les produits verts, écolos, green , bio, eco... pour enfin avancer dans la voie de la transparence écologique et du retour de la co2nfiance, afin de couper court à tous les débats incessants... on gagnera un temps considérable, on fera faire des éco2nomies à tout le monde... bien cordialement Olivier TROTTA.

    5.10 à 09h34 - Répondre - Alerter
    • Rien n’est jamais parfait, essayer d’améliorer la situation avec pur projet malgré certaines incohérences de la grande distribution me parait un bon début. Le coût environnemental de l’opération promotionnelles de Vittel est au moins compensé, ce qui ne serait pas le cas sans pur projet. Vous voyez le verre à moitié vide, je préfère le voir à moitié plein !

      6.10 à 19h38 - Répondre - Alerter
    • Rien n’est jamais parfait, essayer d’améliorer la situation avec pur projet malgré certaines incohérences de la grande distribution me parait un bon début. Le coût environnemental de l’opération promotionnelles de Vittel est au moins compensé, ce qui ne serait pas le cas sans pur projet. Vous voyez le verre à moitié vide, je préfère le voir à moitié plein !

      6.10 à 19h40 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité