publicité
Accueil du site > Actu > Culture > Notre sélection DVD pour des fêtes sans se casser la tête
27-11-2014
Mots clés
France
Monde

Notre sélection DVD pour des fêtes sans se casser la tête

Taille texte
Notre sélection DVD pour des fêtes sans se casser la tête
(Extraits d'« Ernest et Célestine ». Crédit photo : DR)
 
De belles histoires et d'autres plus rudes pour comprendre notre monde : voici notre choix pour un Noël malin devant votre petit écran.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N° 63 - décembre 2014

Cuisinez local !

-Ernest et Célestine

Les histoires de l’ours Ernest et de la souris Célestine, imaginées par la dessinatrice belge Gabrielle Vincent, ont marqué plus d’une enfance. Ce dessin animé reprend le meilleur de l’auteure, son tracé estompé, ses décors à l’aquarelle, la délicatesse qui nimbe l’univers d’Ernest et Célestine, et parvient à l’enrichir. Le scénario, signé Daniel Pennac, imagine la rencontre de ces deux marginaux exclus de sociétés qui se haïssent. Celle des ours, en surface, et celle des souris, civilisation souterraine. Loin du cocon enchanteur de Gabrielle Vincent, on découvre un monde plus sombre, où l’amitié entre une souris et un ours est passible de châtiments terribles. —

De Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier. 1 dvd Studiocanal, 10 euros.


- Tom à la ferme

Pour assister aux funérailles de son petit ami, Tom, jeune publicitaire de Montréal, retourne à la campagne. Dans la maison, l’étable et les champs alentours se joue alors un huis clos entre violence et désir. En arrivant, Tom se confronte à la brutalité ambiguë du frère aîné, qui maintient la mère dans l’ignorance à propos de la sexualité de son fils défunt. Contraint de mentir sur sa relation, il se prend au jeu, réconforte la mère blessée, tourne autour du frère qui l’attire. La campagne, peuplée de figures violentes, esseulées et conservatrices, est le cadre parfait de ce thriller psychologique construit autour du désir mêlé de peur envers l’inconnu. —

De Xavier Dolan. 1 dvd MK2, 19,99 euros.


- Le Temps des grâces

S’il est un documentaire à voir pour comprendre la crise du monde agricole, c’est celui-là. Justement parce qu’il ne fait pas de la crise son objet central. A partir d’éléments du paysage – le bocage par exemple – et de regards croisés d’agriculteurs, mais aussi d’ingénieurs agronomes, de paysagistes, d’écrivains, il décrit les causes de l’uniformisation des campagnes, de l’épuisement des sols et des gens. Mais Le temps des grâces n’est pas un documentaire pessimiste. Il montre à quelles conditions, politiques essentiellement, la restauration du monde agricole est possible. —

De Dominique Marchais. 1 Dvd Capricci, 19 euros.


- Suite normande

Depuis quinze ans, Ariane Doublet réalise des variations sur le même thème, la vie des agriculteurs du pays de Caux, qu’elle filme en voisine, avec une complicité amusée. En 1999, l’éclipse totale de soleil est le prétexte pour une chronique de la vie des agriculteurs de Vattetot-sur-Mer, des terriens qui n’attendent pas les phénomènes naturels hors du commun pour observer les mouvements de la lune et prêter une attention particulière à leur environnement. Le style d’Ariane Doublet, enthousiaste et volubile, tranche avec la nostalgie qui habite souvent les documentaires sur le monde paysan. Cet hommage aux gens de la terre, cette suite joyeuse et entraînante raconte, l’air de rien, les transformations d’un monde en crise. —

D’Ariane Doublet, coffret 4 DVD Editions Montparnasse, 33,99 euros.


- La Fête sauvage

Avant la vogue des documentaires animaliers empathiques sur la fragilité du monde naturel, La Fête sauvage montre toute sa violence et sa beauté. La musique d u compositeur grec Vangelis rythme les mouvement des animaux (lions, bouquetins, flamants roses, frégates, etc.) qui évoluent comme les danseurs d’un opéra lyrique. Devant le spectacle de cette fête sauvage, nous sommes ramenés aux pulsions fondamentales du jeu, de l’amour et de la mort que l’homme garde en partage avec le monde animal dont il s’est arraché. —

De Frédéric Rossif, 1 dvd Editions Zoroastre, 24,99 euros.


- Se battre

Sur le ring, il pare les coups, les rend, remporte le combat. Les trophées d’Eddy, invaincu depuis plusieurs années, décorent la chambre du logement social dans lequel il vit avec ses deux parents, à Givors, une cité ouvrière de 20 000 habitants située dans la banlieue lyonnaise, touchée de plein fouet par la désindustrialisation. Ses combats ponctuent le documentaire, qui dépeint une galerie de portraits de Français incapables de boucler leurs fins de mois. Tous essaient de faire entendre le droit à la dignité, la valeur des échanges et des espaces gratuits. Bref, des principes fédérateurs pour lesquels on oublie qu’il est essentiel de se battre. —

De Jean-Pierre Duret et Andrea Santana, 1 dvd Blaq Out. 15 euros


Et aussi

Sacrée Croissance !, de Marie-Monique Robin. 1 DVD, Arte Editions, 15 euros

Les Chèvres de ma mère, de Sophie Audier. 1 DVD, Jour2fête, 26 euros

Sur la piste des Indiens des plaines, de Timothy Miller. 1 DVD, Editions Montparnasse, 15 euros

Made in France, de Benjamin Carle. 1 DVD, Editions Montparnasse, 15 euros

Le Bonheur… Terre promise, de Laurent Hasse/ 1 DVD, Docks 66, 15 euros

Minuscule : La Vallée des fourmis perdues, de Thomas Szabo et Hélène Giraud. 1 DVD, Editions Montparnasse, 15 euros

La Cour de Babel, de Julie Bertuccelli. 2 DVD, Pyramide Vidéo, 20 euros

Terre des Ours, de Guillaume Vincent. 1 DVD, Orange studio,18 euros

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité