publicité
 
 
Accueil du site > Actu > Société > Les derniers paysans de Singapour cultivent la résistance active
Article Abonné

Les derniers paysans de Singapour cultivent la résistance active

Taille texte
Les derniers paysans de Singapour cultivent la résistance active
(Crédit photo : xinhua - zuma - réa)
 

Dans la cité-Etat, le béton et les buildings flambant neufs ont remplacé les champs et les rizières d’autrefois. Depuis vingt ans, la mégapole de 5 millions d’habitants a oublié ses exploitants agricoles. Mais aujourd’hui, ces irréductibles se diversifient pour survivre.

Quel est le plus surprenant chez Ivy Singh-Lim ? Le jogging léopard ? Le cigare au coin de la bouche ? Le couteau taillé en bandoulière ? Ou la ceinture-gaine, digne des femmes de petite vertu ? L’agricultrice-pétroleuse porte l’attirail d’un épouvantail perdu au milieu des champs. C’est pourtant au (...)

  • Se connecter
  • Créer un compte
publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité