publicité
Accueil du site > Actu > Société > Le gros mot : Gaspicho
30-11-2011
Mots clés
Economie
Espagne

Le gros mot : Gaspicho

Taille texte
 
SUR LE MÊME SUJET
Article publié dans le

N°31 - décembre 2011

Made in France : la solution à la crise ?

Qu’ont en commun l’aéroport de Ciudad Real, la Cité de la culture en Galice et le stade « olympique » de Séville ? Réponse : la bérézina financière, à la mode espagnole, autrement dit le « gaspicho ». A eux trois, ces équipements ont aspiré plus d’un milliard d’euros d’investissement. L’aéroport a fermé trois ans après son ouverture, aux deux tiers construit, la Cité de la culture est un échec, et le stade, à moitié vide, n’a jamais accueilli les Jeux olympiques. Ce constat dressé par un journaliste d’El País dénonce ainsi les poches percées d’une Espagne en plein marasme économique.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité