publicité
Accueil du site > Actu > Techno > La bouteille qui se remplit en pédalant
4-11-2014
Mots clés
Transports
Eau
Monde
Autriche

La bouteille qui se remplit en pédalant

Taille texte
La bouteille qui se remplit en pédalant
(Crédit photo : DR)
 
Les coureurs du Tour de France diront-ils bientôt adieu aux bidons en plastique jetables ? Peut-être, grâce à cette invention qui étanche la soif des cyclistes !
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Pédaler, c’est bien. Pour la tête, le corps, la planète. Mais ça donne soif. Alors pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups et profiter de la balade pour remplir sa bouteille d’eau. Quoi ? C’est pas clair ? Fontus – du nom du dieu romain des sources et des eaux courantes – est une bouteille d’eau mise au point par le designer industriel autrichien Kristof Retezár et repérée par le site Toolito. Son principe ? Capter l’humidité de l’air et la condenser pour produire de l’eau potable.



Pour cela, le dispositif utilise l’effet Peltier, un système fondé sur la différence de température entre deux plaques. En clair, un petit panneau solaire réchauffe la partie basse d’une chambre et rafraîchit sa partie haute. L’air humide pénètre d’abord dans le filtre chaud du bas avant de rejoindre la partie haute, où il est stoppé par des parois perforées qui ralentissent sa course, lui laissant le temps de perdre ses molécules d’eau qui rejoignent la bouteille placée dessous. Le processus se fait au rythme d’une goutte par minute. Traduction : « dans des conditions climatiques appropriées, Fontus peut facilement produire un demi-litre d’eau en une heure », aurait assuré le designer, selon Toolito.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Rédactrice en chef à « Terra eco ».

5 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Et à propos de la cohorte de voitures et de camions qui accompagnent le tour de France de l’insulte au vélo ? Raz le bol du business et de la récupération du sport par les multinationales
    Le sport est devenu la pute sociétale de luxe !

    5.11 à 16h24 - Répondre - Alerter
  • ecolobobo : écolo bobo

    à part cela, il y a des gens qui n’ont pas accès à l’eau potable...

    5.11 à 12h37 - Répondre - Alerter
  • Un petit problème mathématique se pose à la lecture de cet article néanmoins intéressant. Nous apprenons en école d’infirmier qu’il faut 20 gouttes d’une solution aqueuse pour faire 1 ml. Donc une goutte par minute ne ferait en tout et pour tout que 3 ml d’eau dans la gourde. C’est bien, mais pas suffisant pour une étape du tour de France. Après un rapide calcul, il faudrait 166 gouttes par minute pour obtenir le demi litre en une heure. Peut-être vaudrait-il mieux compter sur la générosité des passants rencontrés en chemin...

    5.11 à 12h25 - Répondre - Alerter
  • Merci à Terraeco de publier ces découvertes scientifiques !

    5.11 à 10h21 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité