publicité
Accueil du site > Actu > Mobilités > La bicyclette, princesse de nos villes
1-06-2015
Mots clés
Transports
France
Edito

La bicyclette, princesse de nos villes

Taille texte
La bicyclette, princesse de nos villes
(Crédit photo : Frédéric Stucin pour « Terra eco »)
 
Découvrez l'édito de notre supplément « Le vélo sort toujours gagnant », signé Walter Bouvais
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Dans nos pays piquousés à l’automobile, les arguments manquent parfois pour engager des politiques de rupture sur nos transports quotidiens. Prenez les manœuvres d’intoxication d’acteurs du lobby automobile à l’occasion des épisodes récents de pics de pollution urbains. Même lorsque l’évidence n’est plus à nier, leurs campagnes médiatiques tapageuses mettent encore la pollution urbaine sur le dos des seules centrales au charbon allemandes.

Des faits, toujours des faits

Les défenseurs de la petite reine en ville – qui sont aussi automobilistes à leurs heures – doivent donc redoubler de rigueur dans leurs arguments. Des faits, toujours des faits. Ce sont, justement, ces faits que nous avons cherché à rassembler dans cette édition spéciale. Ainsi, nous avons tenté de filer la piste du fameux « PIB vélo » britannique. Aïe ! Son équivalent français n’en est qu’au stade de vague projet. C’est en croisant des sources éparses que nous parvenons à proposer un instantané des impacts de la bicyclette en France. Et ce que nous avons découvert est encourageant : le vélo, c’est non seulement une précieuse rêverie, mais aussi de l’activité économique, des emplois, des bénéfices santé et environnementaux… Qui se chiffrent en milliards d’euros.

Car l’usage et l’image du vélo ont été bouleversés avec l’impératif du désengorgement automobile et grâce au pari du vélo en libre-service : la bicyclette est un mode de transport quotidien. Par un effet boule de neige, elle prend une place croissante dans l’espace public. Alors certes, les pistes cyclables sont souvent traitées comme variables d’ajustement. Certes, la bicyclette n’est pas encore la reine de la ville. Mais elle y a acquis ses galons de dauphine de l’automobile. —

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Cofondateur et directeur de la publication du magazine Terra eco et du quotidien électronique Terraeco.net

- Suivez-moi sur twitter : @dobelioubi

- Mon blog Media Circus : Tant que dureront les médias jetables

1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • La bicyclette, mais pas seulement ! En ces temps de COP21, nombreuses sont les alternatives pratiques et économiques possibles. Elles sont encore trop peu plebiscitées et soutenues. Mais les temps changent et même les constructeurs automobiles commencent à le comprendre, BMW, Peugeot, et d’autres ont sous le coude des projets de trottinette électrique. Mais oui, vous avez bien lu. Si ça ce n’est pas un signe.... Quant aux grandes enseignes sport micro ou décathlon, s’y mettent aussi !!!
    Il ne manque qu’un peu de courage politique pour leur donner leur vraie place.

    24.08 à 09h53 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité