publicité
 
 
Accueil du site > Actu > L’objet > L’extincteur écolo : pas de quoi s’enflammer
31-05-2012
Mots clés
Environnement
France

L’extincteur écolo : pas de quoi s’enflammer

Taille texte
L'extincteur écolo : pas de quoi s'enflammer
(Crédit photo : Garuna bor-bor - flickr)
 
En cas d'incendie, merci de ne pas polluer. C'est pourtant ce qui arrive après le passage des pompiers. Une entreprise tente d'y remédier grâce à un nouveau type d'extincteur.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE

Une cigarette mal éteinte roule dans les flaques d’essence de la station service. La cheminée crache des braises sur le canapé du salon. Et voilà, c’est l’incendie. En quelques heures, il ne reste qu’un tapis de cendres. A moins de brandir - à temps - l’extincteur.

Certes, dans ce cas, l’habitation - ou l’environnement extérieur - ne brûle plus, mais elle est dégradée encore davantage. Pourquoi ? Parce que la petite bouteille rouge n’est pas très écologique. Pour venir à bout des flammes, l’eau ne suffit pas. L’extincteur contient un émulseur. Ce produit sert à diminuer la tension superficielle de l’eau. Autrement dit, la goutte d’eau s’étale davantage, et engloutit plus efficacement le combustible. Une pellicule étanche se forme et l’isole de l’air. On obtient alors une solution moussante. Mais cet agent est un additif chimique irritant pour la peau et les yeux, et nocif pour l’environnement.

Un additif utilisé comme dépolluant

La compagnie Eurofeu, leader français sur le marché de la sécurité incendie, propose une solution. Elle a lancé l’an dernier « l’extincteur à eau pulvérisée avec additif écologique » et raflé au passage le prix de l’innovation au Salon Preventica de Lyon en 2011.

En clair, à la place de l’additif chimique classique, l’émulseur incorpore un actif d’origine végétal. Fabriqué par une société allemande et baptisé Bioversal, la solution est biodégradable - son additif s’auto-élimine à 98% en douze jours. Mieux, assure l’entreprise, elle est inoffensive en cas de contact avec le corps et n’altère pas les matériaux qu’elle recouvre.

À l’origine, l’additif végétal était utilisé pour les opérations de dépollution lors des marées noires. Grâce à sa composition, il encapsule en effet les particules d’huile et empêche le pétrole ou l’essence de se fixer aux surfaces solides. C’est ce principe même qui est utilisé dans l’extincteur. Une fois pulvérisé, le produit s’accroche au combustible et le piège en l’étouffant. Ainsi, l’hydrocarbure ne s’imprègne pas.

Une utilisation restreinte

C’est pourquoi l’extincteur s’adapte aux incendies dits de classe B, soit les feux impliquant des liquides comme les hydrocarbures, les alcools et les solvants. Problème de ce type d’incendies : le combustible s’enflamme rapidement et la propagation du feu est dangereuse. Ce sont donc plus souvent les pompiers qui interviennent avec une pompe à eau. Geoffrey Bénigué, pompier volontaire au centre de secours du Croisic (Loire-Atlantique) explique : « On peut utiliser des extincteurs sur des feux naissants, mais on use toujours du principe de précaution, donc on utilise des tuyaux alimentés par une pompe sur le fourgon. »

L’extincteur « écologique » est aussi utile contre les feux de matériaux comme le bois ou le tissu (classe A) et de graisses comme les huiles de friture (classe F). Mais il est inefficace contre les inflammations de gaz ou métaux qui nécessitent un extincteur à poudre. En revanche, comme la trouvaille d’Eurofeu contient de l’eau - et que l’eau est un conducteur ! - il ne peut être utilisé pour éteindre les feux à proximité d’un appareil fonctionnant à l’électricité. Or en France, un incendie sur quatre est dû à une installation électrique défectueuse. Dans ce cas, on aura recours à l’extincteur à dioxyde de carbone, qui chasse l’oxygène, ingrédient clé d’un incendie. S’il ne laisse aucun résidu, une simple bouteille de cet extincteur dégage deux, voire cinq kilos de CO2 (selon la contenance), un gaz que l’on sait à effet de serre.

« L’incendie engendre déjà une pollution »

Plus vertueux le nouvel extincteur d’Eurofeu ? Certes, il ne contient pas - comme dans la version traditionnelle - un additif nocif pour la peau ou les yeux. Au service de sécurité incendie et d’assistance à personnes, un formateur - qui préfère garder l’anonymat - relativise le bienfait : « Je n’ai jamais eu de tels problèmes pendant mes interventions. Si jamais cela arrive, il suffit de bien se nettoyer à l’eau et au savon pendant dix minutes. »

Pour ce qui est de l’atout environnemental, il nuance là aussi : « L’incendie lui-même engendre une pollution. Alors l’effet de l’extincteur est dérisoire à côté. » En effet, après un feu, les suies sont très volatiles et pénètrent partout, des vapeurs chlorées se dégagent, sans parler de l’émanation de gaz carbonique. Le pompier Geoffrey Bénigué poursuit : « Les entreprises notamment sont équipées de bac de rétention destinés a traiter les eaux usées avant de les rejeter dans le réseau. » L’extincteur écolo ? Pas de quoi être tout feu tout flamme.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter

Née au bout de la Loire, un pied dans l’Atlantique, l’autre embourbé dans la terre, elle s’intéresse aux piafs et aux hortensias, observe ses voisins paysans et leurs élevages bovins. Elle enrage devant les marées noires. Licenciée en lettres, elle sort diplômée de l’Institut pratique du journalisme de Paris en avril 2012. Elle scrute les passerelles qui lient les hommes à leurs terres. Parce que raconter la planète, c’est écrire au-delà des pommes bio et du recyclage de papier.

13 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Can I simply just say what a relief to uncover a person that genuinely knows what they are talking about on the web. You actually know how to bring an issue to light and make it important. A lot more people need to read this and understand this side of your story. I was surprised that you’re not more popular because you surely have judi online the gift.

    12.11 à 11h07 - Répondre - Alerter
  • amazing blog, i really like this blog, thanks for sharing judi bola

    12.10 à 10h09 - Répondre - Alerter
  • La liberté que je découvre BH0-013 dumps chaque jour me fait encore parfois peur tant cela va à l’encontre de ce que nous BH0-010 dumps la société. Mon ego se débat encore pour retrouver ses anciens repères, mais là aussi pour rien au monde je ne reviendrais en arrière. 98-372 dumps

    19.07 à 12h17 - Répondre - Alerter
  • Vert extincteur ? Ahaha, n’ont pas vu ces blagues)
    novel editing

    15.04 à 19h47 - Répondre - Alerter
  • llopwqq : success

    Obtention d’ informations simple bénéfique pour me.Since je suis sans précédent dans les blogs de plus je suis demande homologue saint tutoriel votre inform.It est important de prendre individu valide donc la durée initiale.
    grant proposal writer

    2.04 à 09h54 - Répondre - Alerter
  • This is a fantastic website and I can not recommend you guys enough. Full of useful resource and great layout very easy on the eyes. Sbobet

    4.02 à 05h27 - Répondre - Alerter
  • Object of added publicly allude to mosey ? kantor-online.net.pl/

    21.01 à 22h25 - Répondre - Alerter
  • These generation belt circa forgo peeve world, acclimate parades supplementary looker contests are around effectively surrounded by people. Till the end of time warmongering http://hostingelite.pl

    21.08 à 00h19 - Répondre - Alerter
  • Best regards ! Very good blog ! porady

    12.07 à 19h42 - Répondre - Alerter
  • Je suis d’accord avec vous.

    Site : devis-cheminee.com

    11.03 à 13h08 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,

    Nous faisons suite à votre article sur notre nouvel extincteur avec « additif écologique ».

    Dans un premier temps, merci de l’intérêt que vous avez accordé à ce nouveau produit unique sur le marché de l’extincteur en France.
    Dans un second temps nous nous permettons d’ajouter quelques précisions sur les différents points abordés :
    -  "il ne peut être utilisé pour éteindre les feux à proximité d’un appareil fonctionnant à l’électricité" : l’extincteur a été testé au CNPP (essai diélectrique suivant le EN3-7), il est « utilisable sur installation électrique sous tension inférieure à 1000 V » et le diffuseur doit être tenu à plus d’1 m, il faut cependant éviter tout contact de la lance avec un conducteur électrique.
    -  « S’il ne laisse aucun résidu, une simple bouteille de cet extincteur dégage deux, voire cinq kilos de CO2 (selon la contenance), un gaz que l’on sait à effet de serre. » : Eurofeu utilise des extincteurs avec du « CO2 dit passif » : Il s’agit de CO2 récupéré lors de la fabrication de produits phytosanitaire en milieu industriel. En effet lors de leur fabrication du CO2 se dégage il est alors filtré, comprimé et récupéré pour le mettre dans les extincteurs.
    -  « L’incendie engendre déjà une pollution » : Certes mais il s’agit de ne pas en rajouter, l’additif chimique est « irritant pour la peau et les yeux, et nocif pour l’environnement. », il présente aussi un risque d’irritation des voies respiratoires pour l’opérateur qui l’inhale. Avec notre nouvel extincteur l’additif contribue à l’équilibre écologique et aide à la régénération du milieu naturel, les effets pour la peau et les yeux ont aussi été testé, il n’est pas nocif car contrairement à notre formateur qui a l’habitude d’utiliser un extincteur et prendra les précautions nécessaires ce n’est pas forcément le cas d’un utilisateur lambda.

    Merci encore pour votre intérêt.

    N’hésitez pas à nous contacter pour toutes informations complémentaires : marketing@eurofeu.fr.

    Cordialement,

    Service Marketing Groupe Eurofeu.

    18.07 à 14h01 - Répondre - Alerter
  • Oui il faut arrêter tout de même ! 2 à 5 kgs de CO2, le camion de pompier en émet déjà nettement plus que ça en parcourant 5 km.. Le CO2 n’est un gaz à effet de serre qu’en très grande quantité. Qu’on parle de CO2 pour le chauffage des habitations, le transport, ou les déforestations massives, a un sens, car les quantités émises sont considérables. Mais l’usage des extincteurs à CO2 sur le climat... sachons raison garder s’il vous plaît !
    L’incendie, lui émet non seulement du CO2, mais aussi un grand nombre de substances toxiques. D’où l’importance de l’éteindre au plus tôt.

    1er.06 à 23h36 - Répondre - Alerter
  • Certes, un extincteur à CO2 libère du CO2, mais celui-ci a été "encapsulé" auparavant... Il n’en produit donc pas, son bilan est donc neutre, non ?

    1er.06 à 10h58 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité