publicité
Accueil du site > Actu > Les Brèves > L’appli antigaspi qui localise les invendus
15-12-2014
Mots clés
Consommation
Alimentation
France

L’appli antigaspi qui localise les invendus

Taille texte
 
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE
SUR LE MÊME SUJET

Sur le point de fermer sa boutique, prêt à jeter les invendus de la journée, le boulanger se ravise. Il dégaine son smartphone, se lance dans un shooting de viennoiseries, poste une offre promotionnelle et voit débarquer les gourmands du quartier. Depuis le lancement de l’application Optimiam, le 16 octobre dernier, le scénario est entré dans les mœurs de vingt commerçants de produits frais du Ve arrondissement de Paris. Pour écouler leurs stocks, les professionnels prêts à s’acquitter d’un abonnement mensuel peuvent compter sur un vivier de 5 200 riverains connectés.

Après avoir téléchargé gratuitement l’application sur Apple Store ou Google play, ces clients avides de salades, de croissants et d’autres produits frais à prix cassé voient apparaître en temps réel le prix des invendus, leur localisation et la distance à parcourir pour en profiter.

Cette « place du marché mobile », telle que l’a baptisée sa créatrice, devrait bientôt s’étendre dans le VIe arrondissement. L’enjeu consiste à accroître le nombre d’utilisateurs car pour l’heure, seul 20% des invendus proposés trouvent preneur.

Une info à lire sur We Demain.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité