publicité
Accueil du site > Actu > Société > L’ONU, désamour, gloire et opacité
Article Abonné
27-11-2014
Mots clés
Géopolitique
Monde
Etats-Unis

L’ONU, désamour, gloire et opacité

Taille texte
L'ONU, désamour, gloire et opacité
(Crédit photo : michel setboun)
 

Une tour de verre chic et imposante, un fantasme diplomatique, mais aussi un territoire abstrait si complexe qu’il en perd le public… C’est un peu tout ça, le siège des Nations unies à New York.

LES ARTICLES PRÉFÉRÉS DES ABONNÉS
« Bienvenue aux Nations unies, c’est votre monde. » Le message d’accueil de l’ONU résonnerait presque comme une devise de parc d’attraction. Sauf qu’à New York, lorsque l’on arrive devant le siège de l’organe suprême de défense de la paix dans le monde, les lieux ne respirent pas franchement la joie de (...)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité