publicité
Changer de vie : ils ont osé, pourquoi pas vous ?

Le média qui change le monde

Nos actualités exclusives, nos archives, 9 ans d'archives,
le magazine papier chez vous et le magazine numérique à télécharger...

Abonnez-vous au magazine papier...

 
 
Accueil du site > Actu > Mobilités > Arcachon offre des vélos à ses habitants
21-01-2013
Mots clés
Transports
Ville
France

Arcachon offre des vélos à ses habitants

Taille texte
Arcachon offre des vélos à ses habitants
(300 habitants ont déjà récupéré un vélo. Crédit photo : ville d'Arcachon)
 
La municipalité va offrir une bicyclette à tous les habitants qui en font la demande. Le but ? Réduire les déplacements en voiture dans la ville.
Le Baromètre de cet article
ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE

Et si, pour aider les citadins à se mettre en selle, il suffisait de leur offrir un vélo ? C’est le pari que vient de prendre la ville d’Arcachon. La petite cité balnéaire de Gironde compte 6 000 ménages, soit un peu plus de 12 000 habitants. Ce samedi, la municipalité a décidé de donner un coup de pédale pour doper l’usage des cycles : elle a distribué un vélo gratuitement à 300 de ses administrés.

Pas moins de 2 700 autres bicyclettes (toutes numérotées pour éviter de passer la journée à chercher son vélo garé parmi une ribambelle d’autres) devraient être données dans les semaines qui viennent. Seules conditions : en faire la demande, présenter un justificatif de taxe d’habitation et un certificat médical d’aptitude, puis signer une charte de bonne conduite - où l’on s’engage notamment à ne pas revendre le vélo. « Arcachon est une ville à taille humaine, adaptée au vélo. Mais pour que les habitants se déplacent à vélo, il faut d’abord qu’ils en aient un », explique le maire Yves Foulon (UMP).

Moins cher que les vélos en libre-service

La ville s’est déjà dotée de 15 kilomètres de pistes cyclables et des points d’attache (« racks ») ont été installés « près des lieux de vie ». D’autres modes de déplacements alternatifs à la voiture sont proposés aujourd’hui, notamment un parking relais doublé d’une navette gratuite et un bus électrique, gratuit lui aussi. Ce don de vélo permet de « boucler la boucle de nos projets de déplacements doux », juge le maire qui espère que le vélo devienne « un moyen de transport et plus seulement un loisir ».

L’opération a coûté 400 000 euros – 137 euros par vélo achetés à la société française Arcade cycle – à la ville, un montant jugé trop élevé par une partie de l’opposition. Le maire assure avoir envisagé l’installation d’un système de vélos en libre-service, qui permet de rouler à vélo sans en posséder un, et donc de s’épargner les contraintes de stationnement et de maintenance. « Nous avons demandé un devis aux deux entreprises qui proposent ces services. Cela nous aurait coûté environ 800 000 euros par an. C’est beaucoup trop cher, cela montre que ces systèmes ne sont pas adaptés aux petites communes », juge le maire. D’autres villes ont déjà essayé des prêts gratuits de biclou (voir notre dossier sur L’avalanche du gratuit). Arcachon va elle emprunter une troisième voie, celle du don.

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
Le rédacteur :
Thibaut Schepman

Non, nous n’avons pas à « sauver la planète ». Elle s’en sort très bien toute seule. C’est nous qui avons besoin d’elle pour nous en sortir.

PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte
publicité
publicité
publicité
Site conçu avec
publicité